« Dormir à la bonne étoile », « Etre né sous une bonne étoile »… ou pas.

«L’étoile de David», celle du Petit Prince, du shérif, du parti communiste, ou encore «l’étoile du berger» : une constellation d’étoiles poétiques, historiques, astronomiques, habitent les cieux de notre esprit.

L’homme face à son destin, maître de son destin ?

Face à ses choix : liberté, hasards, fatalité ?

Enraciné, déraciné, émigré, immigré : mouvements du monde.

Contemplatif et acteur.

Cette série met en scène un petit bout de personnage, un enfant certainement, face à la nature, ses interrogations, ses aspirations. Au sein d’un monde en perpétuel mouvement, il cherche à atteindre une certaine sérénité, un fragile équilibre, que les étoiles semblent pouvoir lui apporter,  si on leur fait confiance.

Entre rêverie, douceur et philosophie, une ligne délicate s’échappe d’un univers tout en fusion. Moment d’apesanteur, en tension entre un ancrage bien terrestre et une invitation à s’élever vers les astres.