Flamenco

Tout a commencé par des petites danseuses orientales que l’artiste peignait à son retour du Liban… Le mouvement, le rythme, la sensualité de la danse font alors partis de l’univers de Sybille M. Puis, découverte du flamenco en Italie lors d’un spectacle époustouflant. Dés le lendemain de la représentation, Sybille s’attaque au découpage de papiers, au crayon et à l’encre pour transcrire ces images fulgurantes qui l’ont marquées au fer rouge et noir du flamenco. Depuis «cette rencontre», la créativité autour de la danse l’accompagne comme un fil conducteur sous-jacent à tout son travail. L’émotion, la musique, le chant, les costumes, les couleurs, le mouvement et surtout la vitalité du flamenco ne cessent de nourrir son imagination.

Tango

Je découvre en 2010 le Tango au travers d’un stage. La danse à deux, l’écoute, la recherche de l’entente : du partenaire et de la musique, me séduise. Décidée à mieux connaître cette danse et son petit monde,je pars à la découverte des cercles de milonga parisiennes. Je m’imprègne de cette danse de caractère : la concentration – voir le recueillement – des danseurs, la fusion – presque l’extase – de certains m’impressionnent particulièrement.

Petit à petit le crayon suit les pas et des couples se lancent sur le papier. Un travail à nouveau sur le mouvement, le partage du couple au travers de la danse et de la musique, la recherche d’une connexion qui, lorsqu’elle est ressentie, vous comble et vous propulse.